DELEGATION ILE DE LA REUNION OCEAN INDIEN

  

La Délégation C.H.A.M basée à l’île de La Réunion fête ses 27 ans d’existence en 2016.

Une demande du Ministère de la Culture en 1989 initie les premiers pas de l’association C.H.A.M hors des régions et départements de la France métropolitaine. L’île se dote de structures associatives opérationnelles en matière de sauvegarde du patrimoine bâti.

Les missions et les objectifs de la délégation Océan Indien ne diffèrent aucunement de celles de l’association C.H.A.M en France métropolitaine. Elle œuvre pareillement pour la défense du patrimoine bâti et sa dégradation. Cependant en raison du contexte socioculturel qui est le sien, elle a une démarche qui lui est propre : la délégation C.H.A.M Réunion a dû repenser son action dans un contexte social de crise pour répondre aux attentes des élus locaux. Il lui revenait d’inscrire sa réflexion et son action dans une démarche de lutte contre le chômage et l'exclusion.

L’action de la Délégation auprès des Réunionnais vise à la prise de conscience de la richesse d’un patrimoine historique et de la nécessité de veiller à sa conservation. Une de ses tâches est de responsabiliser les Réunionnais à leur héritage culturel.

Il aura fallu pallier les carences en savoir-faire local dans les techniques de restauration, dans les actions de sauvegarde et d’éducation au patrimoine. Une aide urgente s’avérait nécessaire au démarrage d’initiatives de formation au patrimoine s’appuyant sur les ressources locales.

Pour des questions de gestions et spécificités locales, et avec la prise en compte du contexte politique et social des DOM, l'action du CHAM se caractérise ici par l’organisation de chantiers patrimoine permanents avec un public en insertion, à cela s’ajoute régulièrement des chantiers ponctuels de formation.

Le premier chantier école insertion ouvre alors ses portes sur le site de l’ancienne usine sucrière du domaine de Madame Desbassayns à Villèle. Une alternative intéressante entre la sauvegarde d’un patrimoine historique et l'Insertion par l'Activité Economique (IAE).

Le chantier école-insertion est bien une spécificité des actions de la délégation Océan Indien. A cela s’ajoute à partir des années 2000, des chantiers de volontaires et de jeunes en formation dans le patrimoine (BEATEP-Patrimoine) ou des étudiants (Histoire, Architecture). L’éducation au patrimoine auprès des écoles tend depuis peu à trouver sa place dans son rayonnement d’action. Néanmoins, le manque d’infrastructures respectant les normes de sécurité, hypothèque encore l’organisation de chantier de bénévoles. Un partenariat impliquant la DRAC-Oi, le Département Réunion, la Région Réunion, le Conservatoire du Littoral, les Communes et le Service Départemental de l’Architecture et du Patrimoine reste nécessaire à la mise en place de ces chantiers.

Le rayonnement de la Délégation C.H.A.M Réunion va grandissant et elle est désormais à même d’étendre son action et ses compétences au-delà du territoire réunionnais et international:

L’exemple de la restauration du site de la Grande Chaloupe parmi d’autres témoigne de son dynamisme et de son savoir-faire en matière de restauration et de conservation des patrimoines historiques et culturels.